Nous voilà chez des personnes charmantes dans un petit village des Monts d'Arrée.

Une dame très gentille nous a conté l'histoire récente de cette magnifique dalle gravée. Celle-ci a donc été trouvée dans le champ près de chez eux par leur père en 1985.

Depuis quelques temps il était gêné par une grosse pierre lorsqu'il charruait ce terrain, l'objet de cette gêne était en fait une magnifique dalle de schiste gravée. Il comprit de suite l'intérêt d'en parler à des archéologues.

DSCF6801Il s'agit de la parois Sud d'un grand coffre en schiste. Celui-ci avait, apparemment été visité à l'époque Gallo-Romaine.

Le_Trehou__2_Photo de 1985, par M. Le Goffic.

De la sépulture de l'Age du Bronze, ne restait que quelques tessons d'un vase funéraire et des fragments d'os long.

DSCF6802

Après des études effectuées dans les années 1986-1987, on en conclut qu'il devait s'agir certainement, à son origine d'une table de culte, réutilisée par la suite afin de devenir une jolie pierre tombale.

Peut-être que la pierre fut utilisée pour la sépulture de la personne qui l'utilisait? Qui sait?

Enfouie certainement dans un tertre, la sépulture a été oubliée.

Il est également possible que la pierre ai été retrouvée au moment de l'âge de bronze et réutilisée en dalle recouvrant une sépulture en tumulus, chose qui n'était pas rare? Malgré le fait que les archéologues qui se sont penchés sur cette dalle pensaient que les gravures corespondaient à l'Age du Bronze.

Le propriétaire, nous a également expliqué que la roche mère de Le Trehou n'était pas de schiste. Cette dalle vient donc d'une contrée plus lointaine.

Ses particularités sont bien sûr ces superbes gravures, qui ne ressemblent absolument à rien de ce que j'ai déjà pu voir.

DSCF6805

DSCF6806

Entre constellation de cupules:

DSCF6808

DSCF6815

Une demi lune:

DSCF6809

Une jolie représentation du sexe féminin?:

DSCF6810

Quadrillages étranges ou "figures géométrique en damiers", accompagnés de pointillés:

DSCF6803

DSCF6812Un mélange de signes, dans ce tableau gravé il y a des millénaires! Sortie de la terre qui la protégeait et le schiste étant très fragile, les gravures commencent déjà à subir l'érosion de notre climat bien breton.

Difficile de dater l'origine de ces marques même si beaucoup pensent qu'elles date de l'Age du Bronze, je me permets de douter et de penser, après qu'une personne m'ai mise sur la voie, qu'elles dateraient du Néolithique Moyen, car effectivement, les gravures corniformes et quadrillages du Mont Bégo, y ressemblent vraiment beaucoup.

Et pourquoi elles ne dateraient pas du Mésolitique? Une ressemblance de certains signes, par rapport à des sites récemment fouillés et étudiés, datant du Mésolithique, sont aussi à prendre en considération.

Qu'en pensez-vous?

Il existe très peu d'informations concernant cette magnifique dalle gravée alors n'hésitez pas à me contacter si vous pouvez m'aider.

L'émotion et l'intérêt que portent les propriétaires pour cet incroyable vestige rare que nos ancêtres ont laissé, nous permet d'espérer qu'il existe encore un respect suffisant pour une préservation de ce patrimoine hors du commun.

Je suis heureuse d'avoir rencontré une famille pleine de gentillesse et de curiosité.

Et Dieu sait que cette simple dalle éveil notre curiosité!

- De quand date-t-elle?

- Que signifie ces symboles?

- Qui utilisait ces tables? Et pourquoi? Dans quel intérêt?

- Quels cultes invoquaient-t-ils?

Et des milliers d'autres questions resteront peut-être en suspend encore longtemps. 

Mais c'est bien cela qui nous permet d'avancer...  Non?

 

Sources:

  • T4T35