Bonjour, en voilà un endroit merveilleux comme je les aime, sur le chemin d'une ancienne ardoisière. 

Le monument porte aussi le nom de Gwele ar Ronf l, Guele ar Ronfl, Lit du Géant et lit de l'ogre, beaucoup de noms mais malheureusement très peu d'informations sur cette somptueuse allée couverte.

DSCF6221

DSCF6219

DSCF6217

Classé aux Monuments Historiques, assez récemment, le 27 Février 1975.

Autrefois cette magnifique allée couverte, certainement édifiée au milieu du Néolithique, était complètement perdue et recouverte de ronces, au beau milieu d'un bois.

Depuis peu, l'endroit est complètement dégagé et la mise en valeur de l'allée est remarquable.

DSCF6120

DSCF6119

Grâce au travail incroyable des propriétaires, le monument est facile d'accés et aussi très facile à étudier. Pour moi, la sépulture est très bien préservée, et l'absence de contact humain doit en être pour quelque chose.

DSCF6205

En la regardant, je ne sent que le poids du temps, effaçant lentement le tertre et laissant seulement apparaître le squelette de cette tombe qui devait être très majestueuse.

L'allée mesure environ 17 mètres de long, d'Est en Ouest, j'ai compté 30 orthostates de schiste ( En fait il s'agit de "dinantien" que l'on trouve dans le bassin de Châteaulin) et 7 dalles de couverture qui sont toujours en place. A l'origine, peut-être était-elle encore plus longue?

DSCF6130

Les restes de son tertre, sont toujours visible car l'allée est en partie encore incluse dedans du côté Sud, et au sol, les pierres sont nombreuses et certaines ne sont ni de granite, ni de schiste mais bien différentes.

DSCF6153

DSCF6155 (Dolérite? Silex?)

DSCF6148

Cet amas de terre et de pierres le recouvrant à l'origine, permettait de rendre le monument plus discret dans le paysage. 

A l'ouest, une "Cella" est toujours visible (Petite chambre auparavant peut-être fermée ou cellier). Deux orthostates sont toujours en place.

DSCF6189

DSCF6128

L'allée couverte semble s'élargir vers l'ouest. Peut-être existait-il auparavant une dalle échancrée séparant la chambre funéraire d'un vestibule, comme dans beaucoup d'allée couverte de schiste en Bretagne.

DSCF6114

La taille et la largeur de certaines dalles de couverture sont impressionnantes.

DSCF6112

DSCF6116

DSCF6144

Certains orthostates ont littéralement fissurés ou se sont affaissés sous le poids de ceux-ci.

DSCF6158

DSCF6157

DSCF6142

Entre 1868 et 1869, des fouilles ont été entreprises par Mme La Comtesse De Legge (qui en 1922 a dégagé le monument et l'a aussi consolidé) et Mr De Limur, elles ont mis en évidence deux grandes haches en pierre polie sur la partie Ouest de l'Allée. Se sont les seules informations que j'ai trouvé au sujet de ce monument, et grâce à "Yannick".

Cette allée couverte n'apparait dans aucun de mes livres et il y a très peu de choses la concernant sur internet.

S'il vous plaît, si vous avez d'autres informations la concernant, contactez-moi. Merci.  Afin que mon article soit le plus complet possible.

Je crois savoir que les archéologues du XIX ème siècle ne portaient pas beaucoup d'intérêts à se style de sépultures. Ceci explique peut-être cela.

Il est vrai qu'il existe beaucoup d'allées couvertes en Bretagne, une centaine sont répertoriées entre les 3 départements de Bretagne contre seulement une dizaine entre l'Ille et Vilaine et la Loire Atlantique, par exemple, et pas plus en Basse Normandie.

Parfois, des centaines d'âmes reposaient dans ce genre de sépulture, ce qui peut faire penser, au vu de la taille majestueuse de celle-ci, qu'un grand nombre de personnes y reposaient, ou y reposent . Ce qui n'engage, bien sûr, que mon analyse personnelle.

En tout cas, malgré le fait qu'elle soit un peu affaissée par endroit, je la trouve splendide et je pense qu'elle mérite tout l'intérêt que je lui porte. Sa taille est monumentale, et je me demande comment, un endroit pareil a pu rester dans l'oublie.

Et puis, quelle jolie petite découverte que cette petite reproduction d'art rupestre à l'intérieur du couloir.

DSCF6170

Un cerf peut-être. En tout cas cela met dans l'ambiance, et c'est très sympas.

DSCF6210

Je souhaiterai dire un grand merci aux propriétaires qui l'ont réellement mis en valeur et la font ainsi sortir de l'oublie.

Finalement, l'allée couverte est devenue un terrain de jeu pour les enfants, qui réinsuflent de la vie, du rêve et surtout de l'intérêt à cette magnifique sépulture.

DSCF6113Ainsi qu'un lieu de vie pour un petit écureuil, qui a élu domicile dans un recoin du monument, là où "un renfort de pierre" a été placé, il y a 5000 ans.

DSCF6169

A très bientôt sur les chemins de nos chères ancêtres Bretons. 

 

Un grand merci à "Yannick" pour certaines informations.

Sources:

  • Internet
  • "Bâtisseurs du Néolithiques, Mégalithisme de la France de L'ouest", Luc Laporte et Charles Tanguy Le Roux.