Bonjour,

Aujourd'hui, j'aimerai partager avec vous un petit mystère qui se trouve au fond de la campagne Spézetoise.
Cet article me permet, une réflexion dont je suis la seule responsable. Toutes personnes qui serai dans la capacité de me donner une information ou autre, qui me permettrai d'avancer dans ma réflexion sont les bien venu! N'hésitez pas à me contacter.

Ce petit pont primitif, long d'environ 10-12 m (je n'avais pas de décamètre avec moi), a une simple utilité pédestre et n'a jamais été daté.

DSCF3810

DSCF3828

Aucunes fouilles n'a été effectué aux alentours. D'après les gens du coins, il serai d'origine Celte, mais ne donnait-on pas, auparavant, une connotation Celte ou Druidique, à tous les monuments tellement anciens qu'ils paraissaient mystérieux?

DSCF3812

DSCF3813

D'après mes recherches, la toponymie du lieu ne m'avance pas beaucoup:

Ker = Ville, village, anciennement village fortifié

Basqued = Anciennement dis Pasked, du verbe Paskan qui signifie "nourrir"

Mais comment a-t-il été construit?

D'après mes petite connaissance, il s'agirait d'un petit pont primitif, qui aurai été construit sur le modèle technique du "pas japonais" ou "asiatique", une des façons les plus anciennes de construire un pont.

C'est à dire, qu'il s'agissait d'entasser des pierres sèches à l'horizontal afin de créer des "piliers".

DSCF3815

Ensuite, on reliait ces "piliers" par un "tablier" de dalles plus longues. Et le pont était utilisable.

L'utilité de ce pont est toujours la même, permettre de traverser la petite rivière.

Mais ce qui m'a le plus troublé n'est pas le pont en lui même, mais plutôt le chemin qui permet d'accéder au pont dans une zone humide. Il s'agit d'un sentier recouvert de grosses dalles en pierres.

DSCF3806

DSCF3807 DSCF3808

Et malgré moi, le placement de ces dalles m'ont fait penser au dallage qui recouvre le sol de l'allée couverte de Liscuis II, à Laniscat.

La seule différence, et pas des moindres est le fait que l'on retrouve plusieurs sortes de pierres (Schiste, Dolérite ou autres...). Ceci étant peut-être du à des réparations antérieurs. Cette réflexion n'engage bien sûr que moi.

Cela fait beaucoup de questions. Et peut-être suis-je totalement dans le faux?

Mais, il est une réalitée, le chemin continuant dans la prolongation du pont, amène à proximité de l'Allée couverte portant le même nom : L'allée couverte de Kerbasqued...

pont de kerbasqued

 

Ceci étant dis, mes connaissances ne me permettent pas de certitudes, seulement une intuition...

N'hézitez pas à me contacter si vous en savez plus sur mon petit mystère...

A très bientôt.

Camille


Sources:

  • "Bâtisseurs du Néolithique" Charles-Tanguy Le Roux et Luc Laporte